Max Planck

Planck appliqua l’idée d’entropie à l’explication de certaines anomalies physico-chimiques et thermoélectriques.Il sort un livre de thermodynamique, qui peut servir de modèle durant plus de trente années. L’un de ses thèmes de recherche est l’émission thermique des « corps noirs », ainsi la distribution spectrale ne peut toujours pas être expliquée par la physique classique. Planck a commencé à émettre – dans un geste de désespoir, a-t-il dit plus tard – l’hypothèse que l’énergie ne peut être libérée ou absorbée que par une quantité limitée de matière. Lorsqu’il présenta sa théorie à Berlin en 1900, il n’en avait pas encore pleinement saisi l’audace ou la portée. Cependant, il a donc proposé la première partie de la quantique, qui perturberait la physique.

Il a perdu sa femme en 1909. Il a épousé sa femme en 1888 et a eu quatre enfants. Son fils aîné est tué lors de l’affrontement de Verdun. Ses filles, jumelles, sont décédées après avoir accouché. Sa maison a été complètement démoli lors d’un raid aérien et sa fille a essayer de mettre fin à sa vie. En 1945, son deuxième fils a été reconnu coupable et exécuté pour avoir participé à la tentative d’assassinat d’Hitler. Planck s’est remarié avec la nièce de sa première femme en 1911, et il a enduré toutes ces souffrances stoïquement. Cependant, suite au décès de son deuxième fils, sa santé s’est détériorée et il est décédé d’un arrêt cardiaque deux ans plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.