Irène Joliot-Curie

Irene Yorio-Curie née à Paris, enfant de Pierre et Marie Curie. Durant la Première Guerre mondiale, elle assiste sa mère au front pour faire des radiographies des blessés afin d’aider le chirurgien. A partir de 1918, elle travaille comme assistante de sa mère, Madame Curie, à l’académie du Radium. Elle y rencontre Frédéric Joliot, également assistant, qui se marie en 1926 et a deux enfants.

Elle a fait des recherches sur la radioactivité naturelle avec son mari et a découvert la radioactivité artificielle. Leurs recherches ont notamment porté sur l’effet des neutrons, ce qui constitue une avancée importante dans l’invention de la fission nucléaire. En 1935, elle obtient le prix de chimie.

En tant que militante des droits des femmes, Irene Yorio-Curie a rejoint le gouvernement du Front en tant que secrétaire d’État adjointe à la recherche scientifique. Mais des problèmes de santé l’ont contraint à démissionner au bout de trois mois. L’année suivante, elle devient maître de conférences à l’Académie des sciences de Paris puis professeure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.