Françoise Barré-Sinoussi

Françoise barré-Sinoussi a débuté ses découvertes à Pasteur du site de Marne-la-Coquette au début des années 1970. Il étudie la relation entre rétrovirus murin et cancer et lui transmettra son enthousiasme et son amour pour la recherche. Dans son article, il a proposé d’étudier une molécule synthétique HPA23 qui peut inhiber l’activité de la transcriptase inverse du virus Friend (le virus qui cause la leucémie chez cet animal) chez la souris.

Après avoir terminé sa thèse et séjourné aux États-Unis, est partie travailler à Pasteur à Paris. Ses travaux portent principalement sur l’étude des rétrovirus. En 1983, elle a co-découvert un rétrovirus appelé virus de l’immunodéficience chez un patient atteint du SIDA.

Les recherches de Françoise et de ses assistants se sont ensuite concentrés sur la régulation de la contamination par le VIH chez l’hôte, comme l’étude des déterminants de la protection naturelle de la contamination et le contrôle des facteurs impliqués. Transmission du VIH et contamination du singe causée par le virus du singe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.