Jules César

Jules César était sans doute le général romain le plus mystérieux. De son nom complet Caius Julius Caesar, César est né à Rome (Italie) le 12 juillet 101 av. Il venait d’une famille noble et prétendait être un descendant d’Enée, le fils de Vénus. Le jeune Jules appartenait à la jeunesse dorée de Rome. Militaire, homme de stratégie politique, il gravit toutes les échelles, se faisant même proclamer dictateur à vie, et conquit un vaste empire jusqu’à la fin du monde alors connu. Son opposition aux membres du Sénat a culminé lorsqu’il a conduit son armée à Rome et a laissé Pompée s’échapper. Sa chute en valait aussi la peine : Jules César fut victime d’un complot organisé par quelques sénateurs, dont son fils spirituel Brutus. Il mourut le 15 mars 44 av. AD à Rome (Italie).
Jules César et Vercingétorix : La Guerre des Gaules

Après sa première victoire en Asie, il entame sa carrière politique, successivement trésorier, conseiller municipal et gouverneur en 63 av. Lorsqu’il fut presque détruit, il devint gouverneur des Sariens occidentaux et de la Gaule transalpine. Les jeux qu’il organise pour gagner l’affection du peuple romain lui coûtent une fortune. Entre 58 et 52 av. J.-C., César entreprit une vaste campagne de conquête connue sous le nom de « Guerres de la Gaule ». Il a vaincu les Allemands, les Belges, les Usipetes et les Tectera d’Ariovistus. Cependant, Jules César rencontra une forte résistance en Auvergne. Vercingétorix, chef des résistants, l’affronte près d’Alésia (Bourgogne) en 51 av. Les Gaulois s’inclinent enfin devant les généraux romains. Ces grandes victoires rendirent Jules César célèbre parmi le peuple romain. Cesar les raconte avec beaucoup de soin dans son ouvrage extraordinaire « La Guerre des Galles ».
Jules César était-il l’empereur ?

Jules César est souvent confondu avec un empereur. Mais ses nombreux titres ne comprenaient pas ce titre, d’autant plus que même affaiblie voire gouvernée par un dictateur, Rome était toujours censée être une république avec le rôle d’un sénat. Mais quels étaient ces titres célèbres que Jules César a reçus ? Plusieurs victoires militaires en Espagne lui ont permis de devenir maître du pays et de sauver ses caisses. Son ambition d’atteindre la tête de Rome le pousse à signer des accords secrets avec Pompée et Crassus. C’est la première troïka. Les calculs ont payé et Jules César est devenu consul en 59 av. Mais à Rome, la situation politique se dégrade. En 53 avant JC, Crassus est tué dans une expédition avec les Parthes, le Triumvirat n’existe plus, et Pompée en profite pour asseoir son autorité. Jules César a refusé d’abandonner la ville entre les mains de son adversaire. Le populaire conquérant gaulois et Pompée, qui était soutenu par le Sénat, mena une guerre civile pour l’influence et devint le premier homme à Rome. César a représenté des élections consulaires, ce qui l’a forcé à retourner à Rome et à dissoudre son armée selon les règles actuelles. Il était interdit aux consuls en exercice de franchir le Rubicon pour entrer à Rome avec l’armée. Ignorant les règles, Jules César a conduit une armée à Rome. Le 10 janvier 49, il franchit le Rubicon et annonce : « alea jacta est » – mort. Pompée s’est échappé. En 48 avant JC, César a dépassé Pompée en Grèce et a vaincu son armée à Phasalia. Jules César est nommé par le Sénat consul, puis dictateur. Il établit un régime autocratique à Rome.
Jules César et Cléopâtre

Non content de ses réalisations, César se rendit en Égypte pour rétablir l’ordre entre le pharaon Ptolémée XIII et sa sœur-épouse Cléopâtre. Le général romain est tombé amoureux de la belle Cléopâtre. L’armée romaine a écrasé l’armée du pharaon et César a dédié le trône égyptien à Cléopâtre. César a régné sur le monde méditerranéen. En qualité militaire, César s’est revêtu des titres de Grand Pape, d’Archonte de l’Année, de Dictateur et de Führer (le titre de général victorieux). Il est l’objet d’un culte. Il a pris des mesures sans précédent, graciant ses anciens adversaires, introduisant des Gaulois et des Espagnols au Sénat et attribuant des terres aux vétérans et aux pauvres.
Comment Jules César est-il mort ?

César a régné sur le monde méditerranéen. César se pare des titres de pape, consul de l’année, dictateur et chef de l’État. Il devint un véritable objet de culte et figura même sur les monnaies romaines. Il a également pris des mesures en faveur des faibles, graciant ses anciens adversaires, introduisant des Gaulois et des Espagnols au Sénat et attribuant des terres aux vétérans et aux pauvres.

Mais un groupe de sénateurs, dont Cassius et Brutus, fomenta un complot contre le dictateur. Ils l’ont poignardé lors d’une session du Sénat le 15 mars 44 avant notre ère. Avant de pouvoir rendre son dernier souffle, César découvrit Brutus parmi ses assassins, qu’il aimait comme un fils. Il a commencé par le grec Kai su teknon, qui sera traduit en latin populaire par Tu quoque, mi fili (« toi aussi, mon fils »). Selon la tradition, son corps serait ramassé par des esclaves et incinéré au Champ de Mars. Dans son testament, César a nommé son fils adoptif Octave, le futur empereur Auguste, comme son héritier. Ce dernier gardera le nom « César » en l’honneur de son célèbre père adoptif.

Avec une ambition sans limites, Jules César a construit un empire qui a régné sur la Méditerranée pendant plus de 500 ans. On ne peut que s’identifier à son charisme et à ses qualités de meneur d’hommes, et rendre hommage à ses réalisations d’un point de vue administratif et littéraire. César donnerait César en allemand et le tsar en russe. Le mois de sa naissance (quintilius) fut rebaptisé julius en son honneur et devint notre juillet.