Marie Curie

La future Madame Curie est née dans la vieille ville de Varsovie en 1867, son ancien nom est Maria Sklodowska (Maria Sklodowska). Le père est enseignant de maths et de physique ainsi que sa mère est enseignante. La philosophie d’Auguste Comte, le créateur de la sociologie, accentuera son admiration pour la science et les mathématiques. Sa descendance était déjà sans le sou, et parmi les femmes à l’époque, il n’y avait pas beaucoup d’opportunités pour la recherche scientifique. Son choix de continuer une carrière scientifique lui posera de nombreuses difficultés. Elle part de la Pologne et fait route vers Paris en 1891. Elle apprend les mathématiques à travers les cours de deux célèbres mathématiciens Paul Panlevy et Paul Appel et Léon Brillouin puis Gabriel Lippmann. Ce dernier fut très étonné par la qualité de Mary et lui obtint une commission pour étudier l’aimantation de différents types d’acier. Mais cette chercheuse, également diplômée en mathématiques, manquait de savoir sur l’aimantation de la matière, ce qui l’amènera à se renseigner auprès de l’un des experts de l’époque : Pierre Curie.

Elle hésite à se marier à Pierre Curie et souhaite un temps occuper un poste à l’université polonaise où elle revient. Le couple se mariera à Sceaux en 1895. Irène Curie est née de cette union en 1897. Comme sa mère, elle obtient le prix de chimie. La même année, elle fait des travaux sur un phénomène nouveau que vient de mettre en lumière Henri Becquerel et choisit ce projet pour son doctorat. Ce phénomène sera nommé par Marie au nom de la radioactivité. En 1898, Pierre Curie, qui abandonna les recherches piézoélectriques, les rejoignit et annonça avoir extrait avec succès des tonnes de ce minerai à partir de deux nouveaux éléments radioactifs. Cette découverte leur vaudra le prix avec Becquerel en 1903. Pierre Curie décède dans un accident de voiture en 1906. Marie Curie succède à Pierre pour devenir pour la première fois professeur à Sorbonne Université (Sorbonne). Elle est par la suite professeur de physique et de radioactivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.